Inhibitory properties of functional food plants on CYP enzymes and Cree traditional medicines on aldose reductase

Wed, 10/10/2012 - 13:48 -- admin
TitleInhibitory properties of functional food plants on CYP enzymes and Cree traditional medicines on aldose reductase
Publication TypeResearch
Year of Publication2011
AuthorsNguyen S
Abstract

Thesis(M.Sc.)--Université d'Ottawa / University of Ottawa, 2011. This thesis examines the cytochrome P450 (CYP) drug metabolizing enzyme inhibition and antimicrobial properties of 46 common food plants available in the Canadian Market and the inhibitory properties of 17 traditional Cree antidiabetic medicines on aldose reductase. Inhibitory activity profiles of CYP 3A4, 3A5, 3A7 and 2D6 were created for the 46 samples. The most active plants in the CYP inhibition assay were the spices, belonging to the Apiaceae and Lamiaceae. Similarly, the most a and Lamiaceae. Swine lens homogenate was tested as a novel model for the aldose reductase inhibition assay. Several Cree plants selected for the aldose reductase study showed a high activity, primarily in samples which also contained high levels of phenolics. A positive correlation was observed between total phenolics content and aldose reductase inhibition r2=0.44, p=0.05. Crude extracts of Rhododendron groenlandicum exhibited inhibitory activities of 35.11 ± 0.16 %. The subfractionation and HPLC analysis of R. groenlandicum revealed high levels of phenolics compounds including, catechin, epicatechin, quercetin and quercetin glycosides. This study found that functional botanicals, consumed as foods or for medicinal purposes, contain phytochemicals that may cause a wide range of biological effects, including beneficial remediation of diabetic complications, or detrimental inhibition of drug metabolizing enzymes and of the gut microflora.Nous avons étudié dans cette thèse les capacités de 46 plantes comestibles, disponibles sur le marché canadien, à inhiber le cytochrome P450 (CYP), enzyme responsable du métabolisme des médicaments, les propriétés antimicrobiennes, et les propriétés inhibitrices de l'aldose réductase à partir de 17 médicaments antidiabétiques traditionnellement utilisés par les Cris. Les profils de l'activité inhibitrice du CYP 3A4, 3A5, 3A7 et 2D6 ont été réalisés pour les 46 plantes à l'étude. Les plantes les plus actives dans le test d'inhibition du CYP furent les épices, plantes appartenant aux familles des Apiaceae et Lamiaceae. De même, les plantes les plus actives dans le bioessai antimicrobien furent aussi les plantes de ces deux mêmes familles. Un homogénat de cristallin de porc a été utilisé comme modèle nouveau pour le test d'inhibition de l'aldose réductase. Plusieurs plantes, utilisées par les nations Cree, qui ont été sélectionnées pour l'étude, ont montré une forte activité inhibitrice de l’aldose réductase, principalement dans les échantillons qui contenaient des teneurs élevées en composés phénoliques. Une corrélation positive a été observée entre la teneur totale en composés phénoliques et l'inhibition de l'aldose réductase (r2 = 0.44, p = 0.05). Des extraits bruts de Rhododendron groenlandicum ont montré des activités inhibitrices de 35.11 ± 0.16%. Le sous-fractionnement et l'analyse HPLC de R. groenlandicum ont aussi révélé des teneurs élevées de composés phénoliques, incluant la catéchine, l'épicatéchine, la quercétine et les glycosides de quercétine. Cette étude a révélé que les plantes dites fonctionnelles, consommées à des fins alimentaires ou médicinales, contiennent des composés qui peuvent causer un large éventail d'effets biologiques dont la baisse de complications dues au diabète et l'inhibition d'enzymes métabolisant des médicaments ainsi de la microflore intestinale.

URLhttp://www.ruor.uottawa.ca/en/bitstream/10393/20070/3/Nguyen_San_2011_Thesis.pdf