Identifying the extent to which diet quality and physical activity levels relate to obesity and insulin resistance in liyiyiu Aschii (Cree) adults

Wed, 10/10/2012 - 13:48 -- admin
TitleIdentifying the extent to which diet quality and physical activity levels relate to obesity and insulin resistance in liyiyiu Aschii (Cree) adults
Publication TypeResearch
Year of Publication2011
AuthorsLazzinnaro R
Abstract

Thesis (Master of Science)--McGill University, 2011 In the James Bay Cree of Canada a nutrition transition has contributed to an increased prevalence of obesity and chronic diseases. A cross-sectional survey was conducted in five Iiyiyiu Aschii (Cree) communities. Dietary characteristics and physical activity levels were evaluated for their association with adiposity and insulin resistance in James Bay Cree adults (n = 486). The current analyses were restricted to those 18 years of age and older without a pre-existing diagnosis of diabetes mellitus. Diet quality, physical activity levels, and other characteristics were evaluated for their associations with obesity, impaired fasting glucose (IFG), and insulin resistance. The results revealed that regular walking (≥ 6 days/week) was inversely associated to adiposity measures and HOMA-IR (Homeostasis Model Assessment of Insulin Resistance). In addition, the consumption of high-sugar drinks was associated with having an at-risk body mass index (BMI) and increased odds ratio (OR) for having an IFG in analyses adjusted for age, sex, and regular walking. The results indicate that promotion of daily walking and cessation of high-sugar drinks may help mitigate nutrition and epidemiologic transition in Cree communitiesDans les Cris de la Baie James du Canada une transition nutritionnelle a contribué à une augmentation de la prévalence de l'obésité et les maladies chroniques. Une enquête transversale a été menée dans cinq Iiyiyiu Aschii (Cris) communautés. caractéristiques diététiques et niveaux d'activité physique ont été évalués pour leur association avec l'adiposité et résistance à l'insuline chez les adultes de la Baie James (n = 486). Les analyses en cours ont été limités à ceux de 18 ans et plus sans diagnostic pré-existantes du diabète sucré. Qualité de l'alimentation, les niveaux d'activité physique, et d'autres caractéristiques ont été évaluées pour leur association avec l'obésité, l'hyperglycémie à jeun, et résistance à l'insuline. Les résultats ont révélé que la marche régulière (≥ 6 jours / semaine) était inversement associée à des mesures de l'adiposité et homéostasie Modèle d'évaluation de l'insulinorésistance. En outre, la consommation de boissons riches en sucre a été associée à avoir un indice du corps exposées au risque de masse corporelle et l'augmentation odds ratio pour avoir une hyperglycémie modérée à jeun dans les analyses ajustées pour l'âge, le sexe et la marche régulière. Les résultats indiquent que la promotion de la marche quotidienne et la cessation des boissons à forte teneur en sucre peut aider à atténuer la nutrition et la transition épidémiologique dans les communautés.

URLhttp://digitool.library.mcgill.ca/thesisfile97092.pdf