Taille du texte

-A +A

Une chef autochtone prépare maintenant les repas servis sur les vols d'Air Creebec pour le le Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie James

26 février, 2020
Norma Condo

La carrière culinaire de la chef mi'kmaq Norma Condo a atteint de nouveaux sommets avec son service de traiteur basé à Montréal. Son entreprise, Miqmak Catering Indigenous Kitchen, est en activité depuis moins d'un an.

Les choses ont vraiment commencé à démarrer pour Condo, lorsqu'elle a commencé à fournir des repas, pour les vols d’Air Creebec, le 19 août 2019.

"C'est un truc énorme!", dit-elle.

Condo est une Mi'kmaw de Gesgapegiag en Gaspésie. Elle est chef cuisinière depuis 15 ans, principalement aux États-Unis. Elle a déménagé à Montréal, il y a un peu plus de trois ans, pour obtenir sa certification de chef au Québec. Elle se spécialise dans la nourriture autochtone.

"Je fais cela depuis novembre 2018, depuis ma propre maison. C'était tellement frénétique et en pleine expansion. Mes enfants perdaient de la place, parce que je devais acheter tellement de choses, vous savez? Il était temps de louer une cuisine, alors j'ai trouvé cet endroit. C'est parfait, ce n'est ni trop petit, ni trop grand!".

Condo a déclaré que le Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James (CCSSSBJ) lui a tendu la main l'année dernière, pour organiser une formation d'infirmières à Montréal.

" Ils m'ont contactée, alors j'ai fait le service de traiteur pour leurs infirmières. Je ne sais pas comment ils m'ont trouvé, mais ils m'ont appelé et m'ont envoyé un courriel, me demandant si je voulais bien faire de la restauration autochtone pour eux et j'ai dit oui".

"J'ai fait un ragoût d'orignal, de la banique, une salade et tout cela a été fait avec des produits traditionnellement utilisés par les autochtones. Ils ont adoré!", a déclaré Condo.

Au début de l'année, elle a reçu un autre courriel du CCSSSBJ, pour savoir si elle était intéressée à fournir des services de restauration sur les vols nolisés d'Air Creebec pour le Conseil cri de la santé. Cette fois-ci, il s'agissait de patients qui s'envolent vers le sud pour des rendez-vous médicaux depuis Eeyou Istchee.

Condo a dit qu'on lui avait demandé de venir. "Je devais aller pour une entrevue et nous devions apporter des échantillons. J'ai donc créé un menu autochtone, où j'ai suivi les directives alimentaires de ceux-ci. Nous devons suivre les directives alimentaires, car nous avons des patients qui viennent du nord pour des rendez-vous". 

Peu après l'entretien, on lui a proposé un contrat et elle l'a accepté.

La nourriture traditionnelle autochtone est un marché de niche en ce moment, mais c'est aussi un marché en pleine expansion. Ce n'est pas nouveau pour Condo qui a dit avoir grandi avec la nourriture traditionnelle chez elle, à Gesgapegiag. "Ma grand-mère m'a inspirée pour faire ce que je fais aujourd'hui. Je viens d'une famille nombreuse. Elle a eu 15 enfants, donc chaque dimanche, elle préparait un repas familial et traditionnel. J'étais tellement excitée pour ce jour-là et elle me laissait aider de temps en temps. C'est comme ça que je suis arrivé là où je suis aujourd'hui."

Cuisiner sainement est important pour Condo, quand il s'agit de ses recettes. "Les raisons pour lesquelles je le fais, c'est d'abord parce que le diabète est plus fréquent chez les autochtones. La nourriture est fraîchement préparée tous les jours, les ingrédients que j'y mets sont tous issus de racines naturelles que nos ancêtres utilisaient et qu'ils nous ont laissées pour que nous continuions à utiliser. C'est quelque chose qui pousse dans votre jardin. Pourquoi pas en profiter? C’est gratuit!".

L'un des principaux ingrédients utilisés par Condo vient de chez nous. "Mes parents ont de grands buissons de cèdre et je vais là-bas, je prends des seaux et je remplis tout. Si je connais des gens qui se rendent en Gaspésie, ce qui est assez fréquent, ils m'apportent des choses dont j'ai besoin s’il me manque certains ingrédients.

Condo a confié que des membres de sa famille étaient également atteints de diabète, ce qui l'a inspirée à créer des recettes saines pour eux. "Ils étaient limités dans ce qu'ils aimaient manger. J'ai dit que j'allais essayer quelque chose, alors j'ai créé quelques menus où j'utilise des racines et des ingrédients naturels. Je n'utilise ni sel ni poivre, ce sont des épices naturelles comme la sauge et le cèdre. Je vais le déshydrater et une fois qu'il sera complètement déshydraté, je le broie pour en faire un mélange que je pourrai utiliser dans mes recettes. J'ai partagé la recette avec la personne qui était limitée dans son alimentation et elle a adoré. Maintenant, il a recommencé à manger ce qu'il aimait et il peut contrôler son diabète".

Manger sainement est important pour Condo. Elle dit qu'il était logique de proposer un menu sain et nutritif aux patients qui prennent l'avion vers le sud sur Air Creebec, pour leurs rendez-vous médicaux. C'est quelque chose dont elle est très heureuse de faire partie.

Condo dit qu'elle est également fière que les aliments préparés soient dans des boîtes compostables, ce qui est bon pour l'environnement. L'essentiel pour elle est d’être prête à l’avance. Avec 120 boîtes de repas à préparer chaque jour, elle a récemment engagé une autre personne pour l'aider.

Selon elle, les défis dépendent de la façon dont vous les regardez. "J'ai commencé aux États-Unis et je suis venue ici. Je sais comment me préparer, ce qui doit être préparé à l'avance et ce qui ne doit pas être préparé à l'avance. C'est ce que j'aime faire. Si vous avez une passion pour quelque chose que vous aimez faire, vous n'avez pas de défis à relever".

Par Lachlan Madill