Taille du texte

-A +A

Surveillance de la santé

Surveillance de la santé

La Surveillance de la santé n’est pas un programme. De concert avec les fonctions de Promotion de la santé, de Prévention des maladies et de Protection de la santé, elle constitue plutôt l’une des quatre fonctions fondamentales de la santé publique (R.S.Q. chap.  S-2.2, sect. 4). Les programmes sont généralement développés pour concrétiser l’une de ces fonctions. 

Objectif de la fonction de santé publique

Conformément à la Loi sur la santé publique du Québec et de santé publique du Conseil cri, l’objectif de la fonction de Surveillance de la santé est de fournir une évaluation systémique continue de l’état de la santé publique, des comportements liés à la santé, de l’utilisation des services de santé et du profil démographique des Eeyouch, de même que d’autres facteurs déterminants de la santé, et ce, dans le but de contrôler l’état de santé de la population au fil du temps et d’identifier les problèmes de santé prioritaires. 

Quelle est la raison d’être de ce programme?

Tout programme ou toute intervention de santé publique a deux objectifs : améliorer l’état de santé de la population et réduire les iniquités en matière de santé au sein de la population.  Pour atteindre ces objectifs, le Service de la santé publique effectue des activités visant à établir les priorités, à planifier les programmes, à mettre au point des services et à identifier et mettre en œuvre des interventions.  Chacune de ces activités nécessite des renseignements valides et à jour sur les principaux problèmes de santé auxquels la population doit faire face globalement et au sein des groupes vulnérables affichant un profil précis.  C’est la fonction de Surveillance de la santé qui fournit les renseignements nécessaires à la prise de décisions relatives aux programmes, aux services et aux interventions. 

Brève description du programme

Un système de surveillance prévoit la capacité de colliger des données, de les analyser et de disséminer, en temps opportun, l’information obtenue à la population générale, aux partenaires communautaires et aux autres équipes du Conseil cri de la santé, y compris les programmes de santé publique qui sont chargés de s’assurer que la région dispose d’activités efficaces de prévention et de protection de la santé. Une surveillance continue de l’état de la santé des Eeyouch et des facteurs sous-jacents qui déterminent largement l’état de santé de la population est donc réalisée afin de :

1. Obtenir un portrait global de l’état de santé de la population.
2. Surveiller les tendances et leurs variations temporelles et spatiales.
3. Détecter les problèmes émergents.
4. Identifier les problèmes graves.
5. Mettre au point des scénarios prévisionnels de l’état de santé de la population.
6. Surveiller l’évolution, au sein de la population, de certains problèmes de santé précis et de leurs facteurs déterminants.

Le territoire Eeyou (région 18 du MSSSQ) présente certains défis particuliers en ce qui a trait à la mise en œuvre de programmes de surveillance communs. Les caractéristiques géographiques, spatiales, historiques, économiques, sociales et culturelles de la région sont uniques, et les facteurs déterminants de la santé qui figurent dans le Plan commun de surveillance de la santé du Québec ne sont pas forcément pertinents ou appropriés pour cette population relativement petite. L’identification des indicateurs de santé et l’évaluation de leur degré de faisabilité dans le but de dresser un portrait juste de l’état de santé des Eeyouch dépendent de la disponibilité de données de qualité, de l’accès aux sources de ces données et de l’opportunité, sur le plan statistique, d’utiliser ces données.

Les activités de surveillance de la santé publique sont de nature transverse au sein de l’ensemble du secteur de la santé.  Ainsi, certaines activités sont gérées exclusivement par l’équipe de surveillance, par exemple les programmes de sondage sur la santé, de surveillance du cancer, de surveillance des blessures, etc. D’autres activités de surveillance de la santé sont le mandat conjoint d’autres équipes de la santé publique, comme le système d’information sur le diabète chez les Cris de l’équipe Chishaayiyuu ou les programmes de surveillance de maladies à déclaration obligatoire qui sont gérés en coordination avec l’équipe Uschiniichisuu.

Clientèle cible

Ce service est destiné à la population en général, aux partenaires communautaires, aux travailleurs de la santé publique, aux épidémiologistes, aux travailleurs de laboratoire, de même qu’aux directeurs et aux gestionnaires des soins de santé et de la santé publique.

Qui administre le service?

Ce service fait partie du mandat de l’équipe SERC, lequel inclut également la responsabilité à l’égard de l’évaluation, de la recherche et des communications en santé publique, de même que des pratiques de prévention cliniques et du développement des compétences en santé publique.

Les questions relatives à ce service doivent être adressées à :

Marcellin Gangbè 

203A, boul. Mistissini

Mistissini (Québec) 

G0W 1C0

418 923-3355, poste 42353

Cellulaire : 514 220-6055

mgangbe@ssss.gouv.qc.ca