Taille du texte

-A +A

Programme sur les pratiques de prévention cliniques

Objectifs du programme

Le dossier des pratiques de prévention cliniques prévoit la planification, la mise en œuvre et l’évaluation de l’intégration des pratiques de prévention aux services de première ligne.   

Quelle est la raison de ce programme?

Un des objectifs du Plan national pour la santé publique (PNSP) est de renforcer la prévention au sein du réseau.  Cela requiert la mise en œuvre de mesures préventives tant à l’échelle individuelle que collective.  Ce programme identifie cinq stratégies d’intervention qui sont les plus susceptibles de faire une différence.  Les quatre premières stratégies sont : le renforcement du potentiel des individus; l’appui au développement communautaire; la participation à des activités intersectorielles relatives à la santé et au bien-être; et l’appui aux groupes vulnérables.  La cinquième stratégie consiste à encourager le recours à des pratiques de prévention cliniques efficaces.

Les interventions de prévention dont l’efficacité a été démontrée sont :  

  • Le counselling;
  • Le dépistage;
  • La chimioprophylaxie (prévention des maladies au moyen d’agents chimiques, de médicaments ou d’éléments nutritifs);
  • La vaccination.

Brève description du programme

Le programme a trois objectifs :

  1. Promouvoir le counselling, le dépistage, la chimioprophylaxie et la vaccination au sein des services de première ligne;
  2. Promouvoir la formation en vue d’appuyer l’objectif précédent;
  3. Évaluation la mise en œuvre des objectifs précédents et, en collaboration avec l’équipe de surveillance, en évaluer l’efficacité au fil du temps. 

Des exemples de pratiques de prévention cliniques qui sont appuyées par le PNSP incluent : encourager les femmes enceintes à prendre des suppléments d’acide folique; fournir des services de counselling aux femmes enceintes pour les encourager à éviter le tabac, l’alcool et la drogue; fournir des services de counselling aux femmes enceintes pour les encourager à allaiter leur enfant; vacciner les nourrissons, les enfants et les adultes; assurer le dépistage du cancer du sein et du cancer de l’utérus. 

Clientèle cible

Le programme est destiné aux travailleurs de la santé qui assurent la prestation des services de première ligne de manière à ce qu’ils puissent offrir un soutien clinique plus efficace aux patients.  

Qui administre le programme?

Les pratiques de prévention cliniques sont présentées par les travailleurs de la santé de première ligne dans toutes les cliniques.  Le Programme sur les pratiques de prévention cliniques est géré par l’équipe SERC du Service de la santé publique.  Un conseiller médical est chargé d’organiser le programme, même si différents programmes de santé publique (p. ex. Programme sur la Santé maternelle et infantile ou sur la gestion clinique du diabète) sont responsables de la planification de certaines pratiques.

Ce programme fait partie du mandat de l’équipe SERC, lequel inclut également la responsabilité à l’égard de la surveillance, de la recherche, de l’évaluation et des communications en santé publique, de même que du développement des compétences en santé publique.

Les questions relatives au programme doivent être adressées à :

 Jill Torrie
203B, boul. Mistissini

Mistissini (Québec)

G0W 1C0

418 923-3355, poste 42384

Cellulaire : 514 953-8283

torrie.jill@ssss.gouv.qc.ca