Taille du texte

-A +A

Les dépendances

ᐱᒧᑎdᐋᐦ ᔥdᐃᔨᒧᐤᓐ

logo

Objectifs du programme

Ce programme fait équipe avec des partenaires locaux et régionaux pour réduire la consommation d’alcool et de drogues et les dépendances, contribuant ainsi au bien-être des personnes, des familles et des collectivités cries. Ces principaux objectifs sont les suivants :

1. Prévenir ou retarder l’âge de la première consommation d’alcool ou de drogue chez les jeunes cris.

2. Favoriser et appuyer la transition vers un style de vie sain, sans alcool ni drogue, chez les jeunes et les jeunes parents.

Quelle est la raison de ce programme?

Des études récentes suggèrent que la situation relative aux dépendances, en Eeyou Istchee, se détériore rapidement :

  • L’âge moyen de la première consommation d’alcool ou de drogue est de 11 ou 12 ans. Au cours des 5 dernières années, on observe de plus en plus de cas d’enfants de 8 ou 9 ans seulement qui consomment de l’alcool ou des drogues;
  • Près de la moitié des jeunes de 12 à 17 ans consomment régulièrement de l’alcool, et la consommation atteint un sommet entre 18 et 29 ans; Les adolescents, qui constituent le plus important groupe démographique de la population d’Eeyou Istchee, consomment des quantités d’alcool importantes plus souvent que les personnes plus âgées;
  • Un tiers de jeunes de 12 à 17 ans consomment régulièrement de la marijuana;
  • En raison de la forte corrélation qui existe entre les diverses dépendances, on s’attend à une augmentation des problèmes liés au jeu.

Ces statistiques illustrent une situation alarmante qui, dans un avenir proche, pourrait porter atteinte à la santé des individus, au fonctionnement familial et au bien-être collectif.

Brève description du programme

Les activités de ce programme sont réalisées dans le cadre du Programme national de lutte contre l’abus d’alcool et de drogues chez les Autochtones de Santé Canada, et la stratégie régionale est préparée par le Groupe de travail régional cri sur les dépendances. Ses activités comprennent ce qui suit :

  • Développer, maintenir et améliorer les programmes sur les compétences parentales;
  • Voir à ce que le cursus scolaire contienne une composante sur les dépendances et la prévention  

de l’abus d’alcool et de drogues;

  • Appuyer le Programme cri de guérison des accoutumances (traitement) et y contribuer;
  • Concevoir un plan de communications multimédia pour sensibiliser la population à un style de vie cri et sain et à une approche holistique du traitement des dépendances;
  • Travailler en partenariat avec les autres agences par l’entremise du Groupe de travail régional cri sur les dépendances.

Comme il s’agit d’un nouveau programme, les programmes de formation destinés aux travailleurs communautaires sont encore en voie de développement.

Clientèle cible

Le programme cible les jeunes et les jeunes parents.

Qui administre le programme?

Ce programme est chapeauté par Uschiniichisuu. La mise en œuvre variera en fonction des besoins des collectivités et pourra nécessiter l’intervention de l’équipe du PNLAADA, la section mieux-être communautaire ou d’autres partenaires.  À l’échelle régionale, les activités sont coordonnées par :

Josée Quesnel
Agente de planification, programme et recherche générale – Dépendances

jos111gab@gmail.com