Taille du texte

-A +A

Sarah Cowboy nommée commissaire aux plaintes et à la qualité des services

12 octobre, 2017
Sarah Cowboy

Le Conseil Cri de la santé et services sociaux de la Baie James (CCSSSBJ) a une nouvelle commissaire aux plaintes et à la qualité des services. Sarah Cowboy a tenu le poste de commissaire adjointe depuis août 2016. Elle a commencé à travailler à son nouveau poste de commissaire le 2 octobre 2017. Sarah Cowboy est une infirmière de Waskaganish avec 22 ans d’expérience de travail dans plusieurs communautés. De plus, elle a été gestionnaire et donc elle comprend bien comment les services sont organisés et donnés dans les communautés.

La Commissaire fait le travail d’un protecteur du citoyen qui reçoit les plaintes et les rétroactions des personnes qui utilisent les services offerts par le CCSSSBJ. Elle mène des enquêtes, examine des situations, analyse les causes et fait des recommandations pour régler les problèmes systémiques. Contrairement aux autres employés qui relèvent en dernier ressort du directeur général, la Commissaire relève directement du conseil d'administration. De cette manière, elle peut être la porte parole indépendante des patients et de la communauté. Elle siège au Comité de vigilance du conseil d’administration où les membres discutent de moyens pour résoudre les problèmes systémiques reflétés par les dépôts de plaintes officielles afin de fournir de meilleurs services à tous les clients. De plus, elle siège à la Table régionale des commissaires aux plaintes des autres institutions du Québec.

En tant que commissaire adjointe, Sarah a travaillé avec Louise Valiquette, commissaire intérimaire, avocate et spécialiste des relations de travail. Cette dernière a travaillé comme commissaire intérimaire pendant plusieurs années et elle a aidé à former Sarah Cowboy pour son nouveau rôle.

Il est important d’avoir une personne crie au poste de commissaire parce qu’elle parle la langue des clients et qu’elle comprend leur réalité. Elle défend les droits de tous les usagers, surtout les plus vulnérables. Un autre aspect de son rôle est de sensibiliser aux droits des usagers et au processus de plaintes. Pour cela, elle fait une tournée des communautés et donne des entrevues aux médias. Le CCSSSBJ encourage les gens à utiliser cette voie officielle pour faire une plainte. C’est le meilleur moyen de s’assurer que les problèmes sous-jacent soient réglés pour le bien de tout le monde.

Tout client du CCSSSBJ qui veut discuter d’une situation ou qui désire loger une plainte peut rejoindre Sarah à ce numéro de téléphone sans frais : 1 866-923-2624 (laissez votre nom et numéro de téléphone dans la boîte vocale). 

Vous pouvez trouver des renseignements additionnels sur le processus des plaintes ici :

http://www.creehealth.org/fr/%C3%A0-propos-du-ccsssbj/plaintes