Taille du texte

-A +A

RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION ÉTABLISSANT UN CADRE FINANCIER ET DES RÈGLES DE FINANCEMENT POUR LE CONSEIL CRI DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LA BAIE-JAMES POUR LA PÉRIODE 2019-2024

07 octobre, 2019

Chisasibi (7 octobre 2019) – Le Grand Chef Abel Bosum du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) / Gouvernement de la nation crie et Madame Bella Moses Petawabano, présidente  du  Conseil  cri  de  la  santé  et  des  services  sociaux  de  la  Baie-James, annoncent  le  renouvellement  de  la  Convention  avec  le  gouvernement  du  Québec d’établir un cadre de financement et des règles de financement pour le Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie-James pour la période 2019-2024.

Il  s’agit  de  la  troisième  convention  quinquennale  pour  le  cadre  de  financement  du Conseil cri de la santé conclu avec le gouvernement du Québec. Il prévoit 60 M$ sur cinq  ans  pour  développer  les  services  offerts  dans  les  communautés  cries  d’Eeyou Istchee,  notamment  des  services  spécialisés  tels  que  la  gynécologie  et  l'obstétrique, l'oncologie et la santé mentale. Le développement de ces services dans Eeyou Istchee réduira la nécessité pour les Cris de se déplacer dans le sud. Le Conseil cri de la santé fera  également  progresser  l’intégration  des  pratiques  de  guérison  traditionnelles  des Cris et un environnement culturellement sécuritaire pour la prestation de services aux clients cris.

Le nouveau cadre de financement prévoit également plus de 600 m$ sur cinq ans pour la  construction  d’infrastructure  en  santé  et  services  sociaux,  notamment  un  nouveau Centre de santé régional à Chisasibi, ainsi que des centres de naissance, des centres pour  personnes  âgées,  des  ressources  de  répit  pour  les  personnes  âgées  et  des ressources de santé mentale dans les communautés cries. Il prévoit également 44 M$ pour des ressources en actifs informationnels.

Citations:

« Cette convention marque une autre étape importante dans la mise en œuvre des  services  de  santé  et  des  services  sociaux  prévus  dans  notre  traité,  la Convention  de  la  Baie  James  et  du  Nord  québécois  de  1975.  La  Nation  crie prend de plus en plus en charge nos services de santé et nos services sociaux et les ramène chez nous, dans nos communautés. Cette convention montre tout ce qui est possible dans le cadre de négociations menées en consultation avec les communautés et sur une base de nation à nation avec le gouvernement du Québec, dans l’esprit de respect mutuel et de partenariat de la Paix des braves.

»

Grand Chef 

Dr Abel Bosum

Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) / Gouvernement de la nation crie

« Cette  convention  et  le  cadre  de  financement  pour  2019-2024  fournissent  au Conseil  cri  de  la  santé  et  des  services  sociaux  de  la  Baie-James  les  outils nécessaires pour mettre en œuvre les priorités identifiées lors des consultations avec les communautés et les clients cris et énoncées dans notre Plan régional stratégique.  Cela  nous  permettra  de  développer  davantage  notre  offre  de services et d’améliorer l'accès aux services dans les communautés cries.

Notre  Plan  régional  stratégique  met  l’accent  sur  la  création  d’espaces  et  de pratiques culturellement sécuritaires chez les Cris, ainsi que sur les partenariats avec les Premières Nations cries pour les soins de longue durée, les services de transition, la santé mentale et les maisons de naissance. »

Madame

 Bella Moses Petawabano

Présidente, Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie-James

-30-

Contacts:

Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) / Gouvernement de la

Nation Crie

Melissa Saganash, 

Tel. (514) 249-8598

Conseil cri de la santé et des services sociaux de la 

Baie-James

Katherine Morrow, 

Tel.  (418) 770-1444