Taille du texte

-A +A

Ouverture officielle du refuge pour femmes Piipiichaau Uchishtuun (Robin’s Nest)

Piipiichaau Uchishtuun

21 novembre, 2018
inauguration

Waskaganish, le 15 novembre 2018 - Le refuge pour femmes Piipiichaau Uchishtuun (Robin’s Nest) fut inauguré officiellement durant une cérémonie tenue le 20 novembre à 11 h.

Le refuge pour femmes Robin’s Nest opère une ligne d’écoute téléphonique sans frais 24 / 7 pour les femmes de l’Eeyou Istchee qui subissent la violence familiale. Appeler le 1 855-753-2094.

Ce projet est une collaboration entre le Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie James (CCSSSBJ), le gouvernement de la Nation Crie et l’Association des femmes cries de l’Eeyou Istchee. Le gouvernement de la Nation Crie a financé et a supervisé la construction de l’édifice. Le CCSSSBJ opérera la nouvelle installation avec les programmes développés en partenariat avec l’Association des femmes cries de l’Eeyou Istchee.

Ce nouveau refuge desservira essentiellement les femmes qui vivent dans les communautés cries de la Côte, complétant ainsi les services offerts dans un refuge similaire qui a ouvert en 2017 à Waswanipi pour les communautés de l’Intérieur. Piipiichaau Uchishtuun offrira des méthodes de guérison basées sur les traditions et les valeurs cries tout en respectant les croyances des personnes et de leurs enfants qui ont subi la violence en milieu familial, nanako akwiwaiisoon. Le refuge pourra accueillir des femmes seules ou avec leurs enfants.

« Piipiichaau Uchishtuun est une partie importante du projet de nourrir le Miyupimaatisiiun (santé et bien-être) dans nos communautés. Ces refuges sont d'importants soutiens sociaux susceptibles de contribuer à la guérison des familles vulnérables. », a déclaré Bella M. Petawabano, présidente du Conseil Cri de la Santé et des Services sociaux de la Baie James. « Ce refuge et celui de Waswanipi sont des supports essentiels pour atteindre ces objectifs à long terme, pour la santé de nos communautés. »

Le Grand Chef Dr. Abel Bosum a déclaré : « Ces refuges pour femmes font partie d’un plan de très grande envergure. Ce plan comprend des programmes et des services de prévention et d’intervention qui visent à soutenir, à protéger et à encourager les femmes et les familles. En dépit des grands progrès que nous avons accomplis au cours des 40 dernières années, nous ne pouvons pas encore garantir que toutes les femmes et tous les enfants peuvent vivre à l’abri de la violence dans nos communautés. Nous tenons aussi à souligner le rôle du Département de la justice du Gouvernement de la Nation Crie dans la mise en oeuvre de cet engagement lié à notre traité. C’est grâce à des collaborations exemplaires comme celle-ci que nous continuerons de bâtir des communautés plus sécuritaires, plus saines et plus fortes pour chacun d’entre nous. »

La coordonnatrice du refuge pour femme Piipiichaau Uchishtuun à Waswanipi et à Waskaganish, Mme Virginia Wabano, nous explique l’importance d’un second refuge en Eeyou Istchee : « Nos refuges se trouvent dans notre territoire, utilisent notre langue et ils incorporent nos valeurs culturelles aux programmes de guérison. C’est ça, la sécurité culturelle ».

Bella M. Petawabano, Grand Chef Dr. Abel Bosum, Virginia Wabano, les leaders de Waskaganish et des membres du nouveau gouvernement du Québec ont assisté à l’inauguration mardi. Le programme s'est déroulé dans la nouvelle installation et les discours ont été suivis par une cérémonie de ruban, l’échange de cadeaux et une visite de l’installation. La cérémonie de ruban a été diffusée sur la page Facebook du CCSSSBJ.

Pour plus de renseignements : http://www.creehealth.org/fr/maisons-dhebergement-pour-femmes-victimes-d...