Taille du texte

-A +A

Les premiers intervenants passeront du rapport papier à un rapport d'intervention électronique

31 juillet, 2019

Le Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James (CCSSSBJ) a testé un nouveau rapport d'intervention électronique. Les tests ont eu lieu au service d'incendie de la nation crie de Mistissini. Un rapport d'intervention doit être établi pour toutes les interventions où les premiers intervenants ont été en contact avec un patient.

« Nous sommes heureux de participer aux tests sur les rapports d’intervention électroniques du CCSSSBJ », a déclaré Tracy Iserhoff, chef des pompiers de Mistissini. « Ce nouvel outil contribuera à améliorer nos services de premiers intervenants et donnera à la population d'Eeyou Istchee accès à de meilleurs soins d'urgence. »

La mission des premiers intervenants consiste notamment à se rendre rapidement sur les lieux de l’urgence et à amener la victime le plus rapidement possible à l’hôpital ou à la clinique, afin que le personnel médical puisse prendre en charge la personne dans le besoin.

« Le nouveau rapport d’intervention électronique permettra une transmission plus rapide et précise de l’état de santé du patient au personnel médical par les premiers intervenants. Le personnel médical sera alors en mesure de fournir de meilleurs soins de santé au patient », a ajouté Thomas Chakapash, responsable de la planification, de la programmation et de la recherche au CCSSSBJ.

Le passage des formulaires papier au rapport d'intervention électronique devrait avoir lieu en 2019-2020. Ce nouvel outil numérique améliorera la communication entre les services de premiers répondants exploités par les Premières nations cries et les services médicaux fournis par le CCSSSBJ. Le rapport d’intervention électronique sera mis en place progressivement dans les neuf communautés d’Eeyou Istchee.

Légende de la photo: Tracy Iserhoff, chef des pompiers de Mistissini et Thomas Chakapash, agent de planification, de programmation et de recherche du CCSSSBJ.