Taille du texte

-A +A

Le Conseil Cri acquiert 48 nouveaux unités de logement et un édifice à Chisasibi

19 mars, 2018
Daniel St-Amour and Davey Bobbish

Aujourd’hui, le 19 mars 2018 à Chisasibi, le Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie James a acheté de la Nation Crie de Chisasibi d’importantes propriétés: quarante-huit unités de logements nouvellement construites et l’ancienne aréna au 12 Maamuu Road qui a été rénovée.

Les quarante-huit unités de logements ont été construites pour le Conseil Cri par la Nation Crie de Chisasibi. Cette dernière a géré le projet et en a coordonné la construction. Formées de 16 triplex de 12 unités au Sud-est de Chisasibi, les habitations ont été construites par les firmes Groleau Wasgahegan Development Inc. et Consortium Saskuunan-Desfor-Cevico. L’entente a été approuvée par le ministre de la santé et des services sociaux du Québec qui a financé le Conseil Cri afin qu’il puisse se procurer les bâtiments complétés.

Logements « terminés dans les délais et les budgets »

“Notre travail est de s’assurer que les ressources locales sont au maximum, a dit M. Davey Bobbish, Chef de Chisasibi lorsque l’entente de vente a été signée. La Nation Crie de Chisasibi a travaillé avec les entrepreneurs afin de s’assurer que le projet ait été complété en utilisant en majorité la main d’œuvre crie. Le Chef Bobbish a félicité son équipe pour sa gestion efficace du projet qui a été livré au Conseil Cri « dans les délais et les budgets ». 

En plus des unités de logement, le Conseil Cri a acheté l’ancienne aréna du 12 Maamuu située au centre de la communauté. Celle-ci a été rénovée et convertie en bureaux.

M. Daniel St-Amour, directeur général du Conseil Cri, a parlé de la relation positive qui existe entre le Conseil Cri et la Nation Crie de Chisasibi. L’achat de ces bâtiments a un impact positif direct sur la qualité des services, a-t-il ajouté. Le personnel du Service de santé communautaire et des Services sociaux qui en ce moment travaille dans des roulettes bondées de monde et se trouvant derrière le Centre hospitalier sera relocalisé dans le nouvel édifice. 

La main d’œuvre croissante

Le Conseil cri a une main d’œuvre en croissance à Chisasibi où se trouvent le Centre Hospitalier régional et le siège social régional. Les appartements à louer sont rares dans les communautés autochtones du Nord québécois et l’un des bénéfices offerts aux professionnels engagés hors de la région et aux bénéficiaires cris travaillant hors de leur communauté, c’est le logement.

L’acquisition de 48 unités de logement permettra au Conseil Cri de retirer les professionnels, tels que les médecins et les infirmières, des logements temporaires ainsi que de combler les postes qui en ce moment sont vacant à cause de la pénurie de logement. 

On s’attend à ce que les 48 unités soient occupées d’ici mai 2018. L‘édifice du 12 Maamuu l’est déjà par le personnel du Conseil Cri.