Taille du texte

-A +A

Le CCSSSBJ participe à l’opération Nanook-Nunalivut 2019 en Arctique

08 avril, 2019

Jason Coonishish, coordonnateur des Services préhospitaliers et des mesures d’urgence du Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie James (CCSSSBJ), s’est rendu dans la région d’Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest, et à Resolute Bay, au Nunavut, pour prendre part à l’opération Nanook Nunalivut 2019, un exercice conjoint organisé par les Forces armées canadiennes.

En effet, du 17 mars au 1er avril, près de 500 membres du personnel militaire ont testé, au côté d’autres pays partenaires, des techniques de survie par temps froid ainsi que de l’équipement et des moyens logistiques dans des conditions arctiques, où les températures peuvent descendre jusqu’à -60 °C.

« Cet exercice conjoint nous a permis de tester l’équipement dans des conditions de froid extrême. Il s’agit d’une étape importante pour le renforcement des capacités d’intervention en cas d’urgence sur le territoire cri d’Eeyou Istchee dans le Nord du Québec, déclare Coonishish. Les tests que nous avons effectués en Arctique nous ont permis de mettre à l’épreuve de l’équipement de chauffage comme des générateurs thermoélectriques, des appareils de chauffage au diesel auto alimentés et des tapis de sol chauffants », ajoute t il. 

Depuis plus d’un an, le CCSSSBJ travaille en collaboration avec la Croix-Rouge canadienne afin de mettre en place des installations pour assurer des services d’intervention en cas d’urgence en Eeyou Istchee. L’été dernier, des représentants du CCSSSBJ ont visité une équipe de réponse aux urgences de la Croix Rouge canadienne à Schomberg, en Ontario. Nos partenaires étudient la faisabilité de déployer un hôpital non chirurgical mobile pour les situations d’urgence dans la Nation crie de Chisasibi.

L’exercice militaire conjoint portait principalement sur les opérations terrestres, la recherche et le développement, et avait aussi pour but de trouver les meilleures solutions possible aux enjeux de sécurité dans le Grand Nord. Cette année, dans le cadre de l’opération Nanook-Nunalivut, les participants se sont rendus à Yellowknife, à Inuvik et à Tuktoyaktuk, dans les Territoires du Nord-Ouest, ainsi qu’à Resolute Bay, au Nunavut. 

« Traverser le cercle arctique a été une expérience formidable. Je souhaite remercier les Forces armées canadiennes d’avoir invité la Croix Rouge canadienne et de m’avoir permis de participer à cet exercice conjoint », conclut Coonishish, qui a reçu un certificat de passage du 60e parallèle de la part de la mairesse d’Inuvik, Natasha Kulikowski.

Des représentants des Forces armées américaines, allemandes, norvégiennes, suédoises, danoises, australiennes et françaises, la Croix Rouge canadienne ainsi que des chercheurs en sciences et en technologie du Canada et des États Unis ont également pris part à cet exercice.

Légende de la photo : Le commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord), le brigadier général Patrick Carpentier, des Forces armées canadiennes, et le coordonnateur des Services préhospitaliers et des mesures d’urgence du Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie James (CCSSSBJ), Jason Coonishish.

Pour en savoir plus sur l’opération Nanook-Nunalivut 2019.