Taille du texte

-A +A

Inauguration du Centre de Miyupimaatisiiun (santé) communautaire de Mistissini

04 avril, 2013
Mistissini CMC, 302 Queen Street

Le 5 avril 2013, le ministre de la Santé et des services sociaux du Québec, Dr Réjean Hébert, Véronique Hivon, ministre des Services sociaux et de la protection de la jeunesse, Élizabeth Larouche, ministre des Affaires autochtones et Luc Ferland, membre de l'Assemblée nationale pour Ungava, furent parmi les invités à l'inauguration du nouveau centre de santé de 29 millions $ pour la nation crie de Mistissini.

La nation crie de Mistissini (population approximative de 3 500 personnes) fait partie des neuf communautés du territoire Cri d'Eeyou Istchee, dans le Nord du Québec.  Les services de santé et sociaux d'Eeyou Istchee sont fournis par le Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie James, en partenariat avec le Ministère de la Santé et des services sociaux du Québec (MSSS).

Le nouvel édifice d'une superficie de 4 717 m2 accueillera le Centre de Miyupimaatisiiun communautaire de Mistissini (CMC), une installation vouée aux services de santé et sociaux comparable à un CSSS ailleurs au Québec.  Miyupimaatisiiun signifie « être en vie, bien », ce qui illustre la compréhension de la santé des Cris comme un état de bien-être complet, qui englobe les aspects physiques et émotifs.  

La population de Mistissini attendait ce jour avec impatience depuis le commencement du projet en 2009; les services étendus du nouveau CMC permettront de réduire les temps d'attente et mèneront à un service de meilleure qualité pour les patients cris. Les clients et le personnel du Centre hospitalier régional de Chibougamau bénéficieront également de la capacité accrue de Mistissini. 

La communauté de Mistissini, d'environ 3 500 personnes, est en forte croissance.  L'an dernier, l'équipe des soins de santé a fourni 25 000 visites en clinique et plus de 3 000 patients furent évacués de Mistissini, principalement vers l'Hôpital de Chibougamau, situé à 88 km; ces déplacements se sont avérés difficiles pour les patients et leurs familles, en plus d'engendrer des frais supplémentaires. 

La clinique actuelle, construite dans les années 1980, ne peut offrir l'espace et les infrastructures essentielles pour des outils de diagnostic comme un laboratoire et du matériel de radiologie, ce qui signifie qu'un grand nombre de patients ont été envoyés à l'Hôpital de Chibougamau pour de simples suivis.  À Mistissini, un adulte sur quatre souffre de diabète; l'un des services les plus attendus de nos nouvelles installations est sans doute l'hémodialyse.  Jusqu'à maintenant, les patients nécessitant ce traitement devaient voyager entre Mistissini et Chibougamau plusieurs fois par semaine. 

Les visiteurs du nouvel édifice remarqueront plusieurs caractéristiques conceptuelles qui reflètent l'intégration de la culture et des valeurs cries dans la pratique quotidienne de la médecine à Eeyou Istchee. L'exemple le plus frappant est la pièce de cèdre; un espace organique situé à l'intérieur de l'édifice et voué aux pratiques traditionnelles, à la réflexion et à la guérison sous la supervision des aînés cris. 

L'inauguration du nouvel édifice aura lieu dans le cadre d'une journée d'activités animée par le CCSSSBJ et la nation Crie de Mistissini.  Après une cérémonie de prière et la coupure du ruban, à laquelle furent présents les représentants du gouvernement du Québec, toute la communauté fut invitée à visiter le nouvel édifice et à prendre part aux activités culturelles cries ainsi qu'à un festin, pour souligner le 35e anniversaire du CCSSSBJ.

Le transfert des services de l'ancien édifice est déjà amorcé et le CCSSSBJ estime que le nouveau CMC sera pleinement opérationnel au début de juin 2013. 

Attachments :