Taille du texte

-A +A

La vie à Eeyou Istchee

ᐋ ᐱᒫᑎᓰᓈᓂᐎᒡ ᐄᔨᔨᐤ ᐊᔅᒌᐦᒡ

2011 Triathlon Mistissini

Le CCSSSBJ emploie des travailleurs en matière de soins de santé issus de plusieurs endroits au Canada et dans le monde. Ces renseignements sont pour vous.

Le Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la baie James est responsable de la gestion des services en matière de santé et des services sociaux pour tous les résidents du territoire cri de la baie James : la zone correspondant à la région 18 du réseau de santé de la province de Québec.

Services en matière de santé et services sociaux au sein des communautés

Dans chacune des neuf communautés d’Eeyou Istchee, le CCSSSBJ exploite un Centre Miyupimaatissiun communautaire (CMC), qui est similaire aux CSSS d’ailleurs au Québec. CMC est un terme général qui sert à désigner tous les services de santé et sociaux locaux. Tous les services ne sont pas rassemblés dans le même édifice. L’administration et les services médicaux et dentaires sont situés dans « la clinique », tandis que les services sociaux, les soins aux aînés et la réadaptation peuvent être situés dans des immeubles séparés.

Services régionaux

En plus des services offerts par les CMC, le CCSSSBJ gère des établissements et des services à l’échelle régionale :

  • le Centre hospitalier régional de Chisasibi;
  • les trois installations régionales pour les jeunes à problèmes exploitées par les Services de guérison pour les jeunes;
  • le Service de santé publique régional qui se trouve à Mistissini;
  • les bureaux de liaison des Services aux patients cris à Chibougamau, Val-d’Or et Montréal (1055, Boulevard René-Lévesque Est);
  • les Ressources humaines et les bureaux satellites régionaux de Santé publique situés au 1055, Boulevard René-Lévesque Est à Montréal.

Géographie et climat

Neuf communautés cries hébergent la majorité de la population d’Eeyou Istchee. Le territoire est vaste, couvrant 450 000 kilomètres carrés (les deux tiers de la taille de la France). Il inclut les lacs et les rivières qui se jettent dans la baie James à l’est et dans la baie d’Hudson au sud-est. L’environnement varie de la taïga (forêt boréale septentrionale) au sud à la toundra, plus au nord.

Population

Nous sommes les Cris d’Eeyou Istchee. Entre nous, nous nous appelons les Eeyou et les Eenou. Notre nom signifie tout simplement « les gens ». Les patients du CCSSSBJ incluent la plupart des 16 000 personnes vivant au sein des 9 communautés cries et sont répartis d’un bout à l’autre du territoire dans des camps de chasse, des sites miniers, des installations hydroélectriques et des camps de bûcherons.

Langues

La langue crie est la langue principale de la plupart des individus cris. Certains de vos patients seront des personnes âgées qui ne parlent aucune autre langue à l’exception de la langue crie. Vous travaillerez avec un interprète lors de la prestation de services à ces patients. Pour des raisons historiques, la deuxième langue parlée au sein du territoire cri (et la langue de travail du CCSSSBJ) est l’anglais. Un nombre croissant d’individus cris parlent également couramment le français et plusieurs de vos collègues cliniques, tout particulièrement les infirmières, parlent français.

Accessibilité

Toutes les communautés, à l’exception d’une seule, sont accessibles en voiture, mais les distances sont longues et les conditions routières peuvent être difficiles, tout particulièrement pour les communautés situées sur la côte de la baie James. Consultez les conditions routières et météorologiques avant de partir. Les déplacements en avion se font par l’intermédiaire de l’entreprise de transport aérien régionale, c’est-à-dire Air Creebec.

Logement

Le CCSSSBJ offre un hébergement « de transit » pour le personnel médical en visite. Vous pourriez avoir à partager le transit avec d’autres professionnels de la santé. Vous aurez droit à une chambre à coucher privée et des draps et des serviettes vous seront fournis. Tous les transits comprennent de l’équipement de buanderie et une cuisine avec des électroménagers de base ainsi qu’un téléphone. La plupart des transits comptent l'accès Internet et une télévision avec câble ou antenne satellite. Vous devrez conserver les zones communes propres et bien rangées. À la fin de votre séjour, vous devrez laver et plier votre linge de maison, laisser votre chambre bien rangée et retirer toute nourriture périssable de la cuisine.

Quoi porter?

Les travailleurs de la santé qui viennent ici en provenance du sud devraient se préparer pour un hiver froid avec beaucoup de neige et des températures froides ainsi qu’à une météo imprévisible au printemps et à l’automne, et à un court été. Les routes peuvent être boueuses et poussiéreuses, même à l’intérieur des communautés; prévoyez donc des souliers ou des bottes robustes et imperméables et une autre paire de chaussures ou de chaussons pour l’intérieur. Le code vestimentaire, que ce soit au travail ou lors des événements sociaux, est décontracté.

Pour les médecins, les infirmières et les dentistes sous affectation à court terme : pensez à apporter vos propres sarraus, lentilles protectrices, stéthoscopes et souliers d’intérieur.

Aliments et boissons

Vous êtes responsable de votre propre nourriture et de faire votre propre épicerie. La plupart des communautés ont une épicerie locale, mais des articles spécialisés comme des aliments végétariens et biologiques pourraient ne pas être disponibles. La nourriture peut être coûteuse, tout particulièrement en ce qui concerne les fruits et les légumes frais. Toutes les communautés ont également un ou deux restaurants servant les mets canadiens de base.

La qualité de l’eau au sein des communautés cries est généralement excellente; vous n’avez donc pas à boire de l’eau embouteillée. L’alcool n’est vendu dans aucune communauté crie, à l’exception de Whapmagoostui. Consommer de l’alcool dans les lieux publics est interdit.

Communications

Vérifiez la carte de rayonnement (couverture) et les frais d’itinérance de votre fournisseur de services cellulaires avant de quitter la maison. Bell Mobilité/Télébec est le seul réseau qui rejoint toutes les communautés cries en ce moment.

Sports et loisirs

La meilleure façon de faire l’expérience du mode de vie cri est de participer aux activités communautaires et culturelles. La plupart des communautés possèdent un aréna, un centre de conditionnement physique et un gymnase. Chisasibi et plusieurs autres communautés comptent des piscines intérieures. Demandez au représentant de la santé communautaire ou à l’organisateur communautaire de la clinique quelles sont les occasions de participer à des activités culturelles cries telles que les cérémonies des premiers pas. La région offre des conditions de pêche, de canotage, de randonnée et de motoneige parmi les meilleures au monde. Pour de plus amples renseignements, visitez : Eeyou Istchee Baie-James.

Vidéo :

La vidéo Field Studies in Northern Quebec de l’Université McGill, filmée en août 2012, permet de suivre deux étudiants en ergothérapie qui ont fait des stages pratiques au CCSSSBJ à Mistissini dans le cadre de leur formation.